Présentation de l'auteur


Bonjour ! Cette page va vous en apprendre un peu plus sur moi. Vous me connaissez déjà peut-être par mes photos, maintenant je vais me présenter par le texte.

________________ Quelques mots sur moi  ________________

Je suis Marie, une chieuse et lycéenne de 17 ans. Enfin... Le lycée est surtout là pour que je voie mes amis, et en dehors de ça, il m'empêche surtout de prendre des photos 40h par semaine.

J'aime beaucoup la photographie, comme vous le savez, mais aussi l'informatique, la littérature, le cinéma, la musique, les séries américaines (Desperate Housewives, Grey's Anatomy, Dexter et Weeds).

Le plus important dans ma vie ? L'Amour. Au sens général du terme. Etre proche de ceux que j'aime, de mes amis, de ma famille... C'est ce qui me fait vivre.


__________ Quelques devises que j'aime __________


C'est pas nous qui marchons pas droit, c'est le monde qui va de travers.
(La Rue Kétanou)

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain...
(Un procrastinateur)

Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
(Sacha Guitry)

Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.

(Albert Einstein)

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.
(Pierre Desproges)

Ceux qui pensent à tout n'oublient rien et ceux qui ne pensent à rien font de même puisque ne pensant à rien ils n'ont rien à oublier.
(Pierre Dac)

Les femmes ressemblent aux girouettes : elles se fixent quand elles rouillent.
(Voltaire)

Si on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce en serait la salle d'attente.
(Jules Renard)

Les fonctionnaires sont un petit peu comme les livres d'une bibliothèque. Ce sont les plus hauts placés qui servent le moins.
(George Clémenceau)

L'administration est un lieu ou les gens qui arrivent en retard croisent dans l'escalier ceux qui partent en avance.
(George Courteline)

Je suis pour l'égalité des sexes, je prendrai moi-même les mesures.
(Thierry Le Luron)

C’est déjà assez triste de n’avoir rien à dire. Si en plus il fallait se taire !
(Philippe Bouvard)

On n’insistera jamais assez sur les inconvénients que présente l’abus de cyanure de potassium dans l’alimentation des nouveau-nés.
(Alphonse Allais)

Si haut que l'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul !
(Montaigne)

Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité, voilà tout...
(Tristan Bernard)

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
(Albert Einstein)

Je ferai aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n'est pas moi qui ai commencé.
(Coluche)

 

Haut de page




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement